• Facebook Social Icon

A NOTER : Aucune de mes prestations n'est, pour l'instant, soumise à un remboursement par la sécurité sociale. De plus, mon accompagnement ne se subistitut, en aucun cas, à celui d'une sage-femme ou d'un obstétricien diplomé.  

Imprimer le flyer

© 2019- Ericamrit, Yoga Doula à Paris

J'ACCOMPAGNE

L'ARBRE DE VIE

LE PLACENTA, ARBRE DE VIE 

Le placenta est un remède populaire des plus anciens.

Selon les représentations du Moyen-âge, le placenta nourrit le corps et l’âme de l’enfant à naître. Sa fonction physiologique pendant la grossesse entretient un rapport étroit avec sa fonction symbolique. 

D'un point de vue physiologique, le placenta assure au foetus son alimentation, son oxygénation mais aussi ses défenses contre certaines substances nocives. Comme nous l'enseignent certaines traditions aujourd’hui encore vivantes (ex. : en Indonésie), le placenta est désigné dans sa fonction symbolique comme frère ou sœur de l’enfant.

C'est dire son importance pour la défense de la vie à naître.

Le placenta est le protecteur de la mère et de l’enfant.

En Europe, jusqu’au XVIIIè siècle, il est considéré comme l’autre moitié du bébé. 

Dans tous les coins de la planète et depuis la nuit des temps, le placenta est empreint de croyances, de supertiitions, d’attentions. Je vous propose de lui redonner cette place sacrée, celle qu'il devrait avoir. Aujourd'hui, il est immédiatement détruit, sans même avoir été ni remercié ni accueilli, ni même vu par aussi bien par les institutions hospitalières que par la mère, de facto. Je trouve cela violent aussi bien pour la mère, que pour l'enfant. Au Mexique, par exemple, le placenta est séché au sel, sans avoir été séparé de l'enfant. De telle sorte que l'enfant, toujours relié par le cordon ombilical à son placenta, est habillé, nourri. C'est seulement après quelques jours que le cordon se rompt de lui-même. C'est ce que l'on appelle un bébé Lotus. Une autre conception du donner naissance, dans la continuité et le respect des espaces physiques, psychiques, émotionnels et mentaux aussi bien de la mère que de l'enfant. 

-

HONORER LE PLACENTA, UNE DÉMARCHE DE GUÉRISON ET D'AMOUR

 

Comment honorer le placenta  ? 

Il existe de nombreux rituels ancestraux et usages thérapeutiques autour du placenta. Plus que de les énumérer tous ici sur cette page, je préfère que vous me contactiez pour en parler afin d'élaborer ensemble un parcours de guérison autour du placenta. 

Le placenta convoque de par son aspect, de par sa méconnaissance et du fait qu'il soit spongieux et sanguignolent de nombreux images de rejet et de dégoût. Dépasser ses peurs, ses appréhensions et ses inhibitions, ne s'improvise pas. C'est une démarche qui demande du temps et beaucoup de paroles. Lors de mon accompagnement, je vous inviterais à faire le chemin qui vous sépare du placenta. C'est un chemin plein de lumière et de découvertes, riche d'enseignements et de pratiques. Si cela vous intéresse, il est tout à fait possible pour moi de vous guider dans cet acte du toucher et du voir du placenta. Il est possible d'aller plus loin pour entreprendre le chemin de guérison et de recouvrement de forces et d'énergies, notamment par le fait d'ingérer le placenta. C'est quelque chose que font tous les mammifères, règne animal auquel nous appartenons. Cette pratique peut paraître être du cannibalisme ou une sorte d'ésotérisme new-age ou de rites vaudous. Au premier abord, il m'est difficile de le nier. Seulement, je vous propose de retrouver, en conscience, des gestes et des techniques ancestrales, connus pour leurs bienfaits immédiats sur votre santé et l'équilibre familial qui en découle. Etant moi-même végétarienne, je vois le fait d'ingérer le placenta comme un acte de remerciement à la Vie. Je n'ai tué ou demandé de tuer aucune forme animale pour disposer du placenta. Bien au contraire, il est ce qui a permis la vie et il s'offre ainsi pour continuer et poursuivre son chemin de vie. Si l'idée d'ingérer du placenta vous rebute, il est tout à fait possible de lui rendre témoignage, par exemple, en l'enterrant au pied d'un arbre. Comme cela se fait dans certaines traditions.  

Les différentes pratiques de remerciements du placenta.

Dans cet objectif d'honorer le placenta, je vous propose différentes pratiques qui vont de : prendre contact avec lui jusqu'à l'ingestion (cru, cuit, préparé) en passant par l'iso-placentaire ou l'enterrement rituel...

N'hésitez pas à me contacter pour répondre à toutes vos questions sur le sujet. Je me ferais un plaisir de vous apporter des informations complémentaires. 

Certaines de ces pratiques ne sont possibles qu'à la condition que la qualité du placenta le permette. Les préparations thérapeutiques et culinaires ne pourront pas être faites dans les cas d’interventions médicales lors de l'accouchement (en effet, de nombreux produits chimiques sont utilisés lors de telles opérations), d'infections ou d'herpès vaginaux.

Accompagnement
global

A votre service

Kundalini yoga et yoga périnatal

Naître à la conscience

Massages
bien-être

Un massage, un voyage

Shakti Dance

Yoga de la danse

Soutien
post-natal

Autour de l'accueil de bébé